Le Conseil Général de l’Essonne confirme que la RN20 et ses alentours sont très pollués par les émissions automobiles

Image 8

Dans le précédent article, nous trouvions la confirmation de l’impact d’un taux de dioxyde d’azote supérieur a%CC%80 40 ug/m3 sur les nouveaux-nés dont les mères étaient exposés pendant leur grossesse. Cela pose la question de savoir si cette pollution existe aux abord de la RN20, dans quel cas, il est évident que nos élus ne pouvant pas laisser leur population être intoxiquées sans réagir, finiront pas faire quelque chose…Ici, c’est du sérieux, on parle de nos enfants, des futures générations…

Et bien, oui, les abord de la RN20 sont durement touchés comme en témoigne cette étude mené par AIRPARIF.

Les émissions de polluants dues au transport routier en Essonne : 12% des voies concentrent 50% des pollutions


« Les émissions de polluants atmosphériques de l’Essonne sont majoritairement issues du transport routier, en particulier pour les oxydes d’azotes et les particules. Ces émissions sont plus importantes en densité au Nord du département, secteur qui fait partie de l’agglomération parisienne. L%E2%80%99e%CC%81tude montre que les quatre principales voies de circulation routières, ne représentant que 12% des voies de transport, A6,  A10,  RN104, RN20 contribuent a%CC%80 50% des émissions pour les particules et le dioxyde d’azote et a 30% des émissions pour le benzène et le monoxyde de carbone. » dit le rapport

Deux types différents de polluants


« Parmi les quatre polluants étudiés, l%E2%80%99e%CC%81tude montre clairement deux types de profils d%E2%80%99e%CC%81missions différents :


– pour les particules et les oxydes d’azote : les émissions sont favorisées par une vitesse élevée (au-dela%CC%80 de 70 km/h) et une forte densité de trafic. Ces polluants sont principalement émis par les autoroutes (A6-A10), par la francilienne et  par la RN20.

– pour le benzène et le monoxyde de carbone : les émissions sont favorisées par des situations de congestion et par une proportion élevée de véhicules dont les moteurs sont froids (début de roulage). Ces polluants sont principalement émis par la RN20 et, dans une moindre mesure, par les autoroutes et la francilienne.« 

Ces polluants émis le long de ces voies vont ensuite diffuser aux alentours, touchant toutes les populations jusqu’a%CC%80 plusieurs centaines de mètres de chaque côté des voies. A Montlhéry, les écoles, ne sont pas très loin des voies. Rappelons-nous aussi de toutes ces constructions nouvelles ou en cours aux abords de la RN20 dans lesquelles les habitants seront durement exposés aux polluants. Les dépôts sur les voies seront entraînés par les eaux de pluies et iront polluer les cours d’eau.

La%CC%80, vous vous dites que les élus ont préparé une réponse, une action efficace, surtout que certains d’entre eux essayent même en ce moment de se faire élire au niveau régional. Eh bien voici leurs propositions, non, pardon, leurs « pistes de réflexion »….


– Envisager des actions pour moderniser le parc de véhicules essonniens,

– Favoriser les transports en commun et les modes de transports alternatifs a%CC%80 la voiture,

– Approfondir la connaissance de la qualité de l’air en Essonne en étudiant des polluants plus spécifiques au Sud du département notamment l’ozone et les pesticides,

– Mettre en place des outils d’information sur la qualité de l’air a%CC%80 destination des essonniens,

– Favoriser l’utilisation rationnelle de l%E2%80%99e%CC%81nergie.

Le constat est une fois de plus alarmant. Demandez a%CC%80 votre maire et a%CC%80 ceux voudraient obtenir un poste supplémentaire au niveau régional ce qu’ils ont prévu pour renverser la situation…

Source :

Conseil régional de l’Essonne : La qualité de l’air en Essonne

La pollution des diesels réduit la taille et le poids des nouveaux-nés

349255589_fc66f1f279

Peut-on affirmer que la pollution de l’air a une influence sur la croissance foetale? Pour le savoir, 785 femmes enceintes ont accepté de participer a%CC%80 cette étude. La pollution de l’air dans les villes est majoritairement liée aux automobiles. Les moteurs diesels comptent parmi les premières sources d’émission du dioxyde d’azote. L’exposition au dioxyde d’azote (NO2) a donc été évaluée pour chaque femme et cela pour chacun des trois trimestres de la grossesse et pendant la durée totale de la grossesse. Le taux de dioxyde d’azote est mesuré en microgramme/m3. Les scientifiques ont ensuite corrélé le poids, la taille et la circonférence de la tête des nouveaux-nés aux taux de dioxyde d’azote retrouvés, ces chiffres étant bien sûr rapportés a%CC%80 la durée de la gestation.

L’étude démontre qu’un taux de dioxyde d’azote supérieur a%CC%80 40 mcg/m3 pendant les 3 premiers mois de a grossesse réduit effectivement la taille du bébé a%CC%80 la naissance (-0,23 cm en moyenne) et réduit le poids du bébé a%CC%80 la naissance (-40,3 grammes en moyenne). Une exposition de ce niveau pendant toute la grossesse  réduit la circonférence de la tête des nouveaux nés (-0,17 cm en moyenne).  En fait l’étude démontre une relation linéaire et continue entre les taux de dioxyde d’azote dans l’air et la réduction du poids et de la taille des bébés. La pollution de nos automobiles doit donc être réduite drastiquement.

Les voies a%CC%80 forte circulation doivent être situées en dehors des zones d’habitations. Comment des élus peuvent encore défendre l’existence de voies ayant un passage de 50 000 véhicules jour au travers de zones fortement habitées?

Source

Air pollution exposure during pregnancy and reduced birth size: a prospective birth cohort study in Valencia, Spain
Ferran Ballester , Marisa Estarlich , Carmen Iniguez , Sabrina Llop , Rosa Ramon , Ana Esplugues , Marina Lacasana, Marisa Rebagliato
Environmental Health 2010, 9:6doi:10.1186/1476-069X-9-6

Crédit Photo Créative Commons by Simone Ramella

WordPress Themes