Pollution chimique sur la RN20 : ultime soubresaut de l’incapacité des autorités à protéger la population?

Un camion transportant des milliers de litres de produits chimiques dangereux a pris feu sur la RN20, au coeur de Linas, mercredi soir. L’embrasement d’une voiture a%CC%80 proximité aurait déclenché l’incendie du poids lourd qui contenait 1200 litres d’ammoniaque, 4000 litres d’acide sulfurique. de l’isopropanol, des l’acides fluorhydriques, et de l’acide chlorhydrique.

Ces produits chimiques, dont certains étaient très inflammables, ont émis pendant des heures des vapeurs toxiques, des milliers de litres se sont également répandus dans les cours d’eau avoisinants (l’Orge) et a%CC%80 travers les bouches d’égouts qui avaient fondu sous la chaleur. On ne voit dorénavant plus du sinistre qu’une large bande de terre retournée a%CC%80 proximité du restaurant Courtepaille, les pompiers ayant été obligés de retirer des tonnes de terre contaminée et de remblayer ensuite le trou.

Ce nouvel accident met encore une fois en lumière les dangers courus par la population, en particuliers par les résidants les plus proches de la RN20.

Quels sont les dangers des produits chimiques ainsi répandus?

L’ammoniaque est  très volatil quand il est concentré, le gaz libéré (l’ammoniac) est extrêmement irritant et peut provoquer de vives douleurs. De plus, son mélange avec l’iode peut présenter des caractères explosifs. C’est un produit corrosif et qui porte atteinte a%CC%80 l’environnament.

– L‘acide sulfurique est plus connu sous le nom de vitriol. Pur, il se présente sous la forme d’un liquide visqueux, incolore et inodore. En brulant a%CC%80 337°C,  il libére du trioxyde de soufre et a%CC%80 température plus élevée qui était celle de l’incendie il se transforme en dioxyde de soufre (SO2), un gaz incolore, dense et toxique, dont l’inhalation est fortement irritante. Le dioxyde de soufre provoque un danger pour la santé dans lors de son inhalation, de son ingestion ou lors du contact avec la peau et les muqueuses. La pollution atmosphérique par le SO2 jouerait aussi un rôle dans l’apparition de ces réactions d’intolérance. De plus, les sujets asthmatiques sont beaucoup plus sensibles que la moyenne des gens. Il est mutagène. C’est le dioxyde de souffre qui, le mercredi 22 juin 2011, suite a%CC%80 un problème technique lors de la fermeture d’une vanne a%CC%80 la raffinerie de Feyzin, intoxiqua de nombreuses personnes dans la Banlieue Lyonnaise.

– L’isopropanol, ou alcool isopropylique est un composé chimique inflammable et irritant. Il doit être maintenu loin de la chaleur et de toute flamme. Les symptômes de l’empoisonnement a%CC%80 l’isopropanol se traduisent par des maux de tête, vertiges, dépression mentale ,nausées, vomissements, narcolepsie et coma.

-L’acide fluorhydrique est une solution aqueuse très corrosive et toxique de fluorure d’hydrogène. C’est un produit extrèmment toxique : inhalé, ses vapeurs peuvent être mortelles, en provoquant la corrosion des voies aériennes. En cas de contact, il peut provoquer de très graves brulures, passe la barrière cutanée pour atteindre les os, le sang et détruire le coeur. Il peut rendre aveugle en cas de contact avec les yeux.
– L’acide chlorydrique est très utilisé dans l’industrie chimique. Il eu des utilisation comme arme de destruction au cours de la première guerre mondiale, L’acide chlorhydrique est en partie responsable des effets du gaz moutarde. En présence d’eau, par exemple a%CC%80 la surface des yeux ou dans les poumons, le gaz moutarde réagit en formant de l’acide chlorhydrique.
Questions :
1) De nombreux camions stationnent sur les voies de sortie ou d’entrée de la RN20 ou tout au bord en toute illégalité. Mais comme personne n’intervient, cette situation s’aggrave. On en voit les conséquences dramatiques aujourd’hui. Ces conséquences auraient pu être prévenues si élus et responsables locaux chargés du maintien de l’ordre, dont le premier d’entre eux est le préfet, faisaient le travail pour lequel ils sont rémunérés par nos impôts. Quand l’incompétence se double d’incapacité, les habitants en payent les conséquences. Les nombreux décès et accidents sur la RN20 en témoignent. Cet incendie révèle a%CC%80 ceux qui l’ignoraient a%CC%80 quel point aucune loi n’est respecté sur cet axe : et pourtant, même le ministre des transport qui a depuis plusieurs mois les moyens de changer les choses, en toute connaissance de cause, n’agit absolument pas. A quand une révolte citoyenne?
2) Quel sera le suivi médical des habitants proches? Il ne faut pas croire que parce que l’incendie est terminé, il ne peut pas il y avoir de conséquences sur la santé humaine.
3) Quel seront les conséquences sur l’environnement?
4) Le préfet réagira t-il en interdisant le stationnement des poids lourds? Interdira t-il la traversée de nos ville par des bombes chimiques sur roues?
Ainsi, en plus de la pollution par le bruit, par les gaz d’échappement des poids lourds et automobiles en surnombres, en plus des accidents a%CC%80 répétitions, de l’absence de protections latérales pour les piétons, et de tant d’autres problèmes, il faut dorénavant compter également avec le risque de pollution chimique. Espérons que le steak que le chauffeur dégustait probablement au Courte paille fut bien cuit.

Source

Essonne : alerte chimique sur la N 20

Incendie d’un camion de produits chimiques sur la N 20 a%CC%80 Linas

Les riverains de la N 20 sont a%CC%80 bout

WordPress Themes