La pollution au diesel réduit les résultats scolaires des enfants

IMG_6600

Plus les jeunes enfants vivent au sein d’un air pollué par les rejets de diesel, plus leurs résultats scolaires sont faibles démontrent une étude menée par l’université du Texas (El Paso).

L%E2%80%99e%CC%81tude a suivi près de 2000 enfants de CM1 (4th grade) et CM2 (5th grade) scolarisés en école publique au Texas. Les scientifiques ont utilisé les données de l’agence nationale de protection de l’air (Environmental Protection Agency’s National Air Toxics Assessment) afin de connaitre les niveaux de pollution aérienne, comme par exemple la pollution au diesel, a%CC%80 l’endroit où vivaient les enfants.

Les analyses retrouvent que les enfants soumis a%CC%80 domicile aux plus forts taux de  pollution au diesel ont les résultats scolaire les plus faibles, et ce résultat reste valide même en tenant compte de tous les autres paramètres capable d’influer sur le niveau scolaire. Les résultats sont publiés dan la revue scientifique the academic journal Population and Environment.

La pollution au diesel favorise les atteintes pulmonaires dont l’asthme et les infections chroniques, renforçant l’absentéisme scolaire et pourrait altérer le développement neurologique cérébral des enfants selon les auteurs. Les matières évaluées dans l%E2%80%99e%CC%81tudes étaient la lecture, le language, les mathématiques, et les sciences sociales.

Il y a trois mois, une autre étude menée par des scientifiques de Columbia university démontrait que les enfants de New York dont la mère avait été exposée a%CC%80 un air pollué avaient un QI plus faible que ceux dont la mère avait respiré un air plus pur. La pollution altère donc les capacités intellectuelles des enfants dès leur plus jeune âge. Et que fait-on pour y remédier?

Sources

Residential exposure to air toxics is linked to lower grade point averages among school children in El Paso, Texas, USA
Stephanie E. Clark-Reyna, Sara E. Grineski, Timothy W. Collins.
Population and Environment, 2015

Combined effects of prenatal polycyclic aromatic hydrocarbons and material hardship on child IQ
Julia Vishnevetsky et al
Neurotoxicology and Teratology Volume 49, May–June 2015, Pages 74–80

Crédit ¨hoto Creative Commons by Moyan_Brenn

Pas de commentaire

No comments yet.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Leave a comment

WordPress Themes