Bébé de faible poids de naissance : la pollution automobile non régulée par nos autorités administratives est en cause

3131781408_41c47b7210_z

Une vaste étude couvrant quatre continents, met en évidence que les fœtus exposés in utero a%CC%80 la pollution de l’air causée par les échappements automobiles (microparticules 2,5 ug) auront plus de risques de naitre avec un poids insuffisant, un des facteur de risque majeur chez le nouveau né.

L%E2%80%99e%CC%81tude est publiée dans la revue Environmental Health Perspectives.

Rien n’est fait en France pour limiter la pollution automobile et pire, la France est le pays où le parc automobile roulant au diesel est le plus important grâce aux faveurs fiscales accordées a%CC%80 ce carburant, le plus générateur de microparticules 2,5, celles-la%CC%80 même une nouvelle fois mises en cause dans cette étude.

Les bébés naissant avec un faible poids de naissance sont plus a%CC%80 risque de décès prématurés, de diabète et de maladies cardiaques ultérieures.

Les scientifiques ont analysé plus de trois millions de naissances dans 9 pays de 4 continents, Amérique du Nord, Amérique du Sud, Europe, et Asie (dont l’Australie). Quel que soit l’endroit “civilisé” du monde où les nouveaux-nés et leur exposition in utero ont été évalué, il ressort que plus l’exposition aux microparticules 2,5 est importante, plus le risque d’un petit poids de naissance l’est aussi. Cette pollution mise en cause, correspond pourtant aux “niveaux de pollution atmosphérique a%CC%80 laquelle pratiquement tout le monde est couramment exposée” explique les auteurs.

Les Etats-Unis ont mis en place des règles drastiques en comparaison a%CC%80 l’Europe et a%CC%80 la France : les Etats-Unis imposent que la concentration moyenne sur une année ne dépasse pas 12 g/m3 de particules inférieures a%CC%80 2,5 microns quand l’Europe tolère des taux doubles a%CC%80 25 g/m3 : la France est baignée dans des taux plus élevés et est régulièrement rappelée a%CC%80 l’ordre par l’Europe sans pour autant agir. ”Du point de vue de santé dans le monde, les niveaux de ce genre sont évidemment tout a%CC%80 fait insoutenable», dénoncent les auteurs rappelant que cette pollution aux microparticules est également responsable de déclin cognitifs accrus chez la personne âgée, d’accident vasculaires cérébraux, d’infarctus et de troubles respiratoires. L’ensemble de ces pathologies représente un  coup majeur pour la communauté.

Les villes bordant la RN20 étouffent sous la pollution. Les élus ne font qu’une chose, maintenir le flot de voitures et de poids lourds a%CC%80 un niveau très élevé. Un jour leur culpabilité par inaction volontaire sera reconnue.

Source

Maternal Exposure to Particulate Air Pollution and Term Birth Weight: A Multi-Country Evaluation of Effect and Heterogeneity
Payam Dadvand,1,2,3 Jennifer Parker,4 Michelle L. Bell,5 Matteo Bonzini,6 Michael Brauer,7 Lyndsey Darrow,8 Ulrike Gehring,9 Svetlana V. Glinianaia,10 Nelson Gouveia,11 Eun-hee Ha,12 Jong Han Leem,13 Edith H. van den Hooven,14,15 Bin Jalaludin,16,17,18 Bill M. Jesdale,19 Johanna Lepeule,20,21,22 Rachel Morello-Frosch,19,23 Geoffrey G. Morgan,24,25 Angela Cecilia Pesatori,26 Frank H. Pierik,15 Tanja Pless-Mulloli,10 David Q. Rich,27 Sheela Sathyanarayana,28 Juhee Seo,12 Rémy Slama,21,22 Matthew Strickland,8 Lillian Tamburic,29 Daniel Wartenberg,30 Mark J Nieuwenhuijsen,1,2,3 Tracey J. Woodruff31
Environmental Health PerspectivesFebruary 6, 2013 Advance Publications

Crédit Photo Creative Commons by  ORBIS US

Réduire la pollution réduit la mortalité des habitants, alors pourquoi nos élus ne font-ils rien?

5694468126_d9b4b20831_b

Il existe dorénavant de nombreuses études montrant les effets dramatiques de la pollution sur la santé humaine mais encore très peu montrant les bénéfices d’une réduction de cette pollution. Les études existantes démontrent cependant déja%CC%80 que, réduire la pollution réduit les symptômes respiratoires, réduit la mortalité humaine et la prématurité. Des scientifiques australiens ont évalué l’impact d’une réduction de la pollution au sein d’une île située au sud du continent australien, et en particulier de sa ville principale, Launceston. Les conditions géographiques de cette ville en font un endroit où la dispersion des polluants se fait mal. Au cours des années 1980-1990, de nombreuses habitations se sont équipées de poêles a%CC%80 bois pour se chauffer, une proportion atteignant 66% des habitations de cette ville de 70 0000 habitants. L’hiver, 85% des émissions polluantes retrouvées dans l’air provenaient de ces chauffages au bois. Devant l’accroissement de la pollution, dès 1991, les autorités de la ville ont décidé de réagir. La pollution et en particulier le type de particules polluantes (PM10, PM2,5) étaient suivis rigoureusement. Parallèlement, des groupes de population étaient sélectionnés pour être suivis médicament et, avec eux, l’impact sanitaire de la pollution : 67 000 habitants de Launceston et 148 000 a%CC%80 Hobart ont été inclus dans l’étude. Hobart était une ville « contrôle » dans laquelle aucune intervention particulière sur la pollution n%E2%80%99e%CC%81tait menée.

Dès le début des années 1990, de grands projets ont permis d’augmenter la part de la fourniture d%E2%80%99e%CC%81nergie d’origine hydroélectrique. Des mesures financières incitatives ont été proposées aux habitants pour cesser d’utiliser le bois comme source énergétique. Ces différentes mesures ont permis de réduire a%CC%80 30% le nombre des habitations chauffées au bois, contre 66% auparavant.

Au cours de la période analysée, la pollution de l’air a été significativement réduite, en particulier les PM10. Cette réduction de la pollution a entrainé une réduction majeure de la mortalité en particulier chez les hommes de -11,4%, une réduction de la mortalité cardiovasculaire de -18% et une réduction de presque -23% de la mortalité respiratoire.

Si les scientifiques restreignent les analyses aux mois d’hiver, la mortalité cardiovasculaire chutait de presque -20%, et la mortalité respiratoire de -30% sur ces périodes de plus forte pollution. En comparaison, sur cette même période, il n’y eu aucune modification de la mortalité dans la ville d’Hobart, démontrant que les bénéfices sanitaires obtenue a%CC%80 Launceston étaient bien liés aux efforts des responsables locaux pour réduire la pollution.

Ainsi réduire la pollution sauve des vies. Ne rien faire en revanche, condamne, par l’inaction des responsables et des élus locaux, un grand nombre d’hommes, de femmes et d’enfants a%CC%80 des troubles respiratoires, a%CC%80 des troubles cardiaques a%CC%80 une prématurité, et/ou  a%CC%80 une mort plus précoce. La pollution liée a%CC%80 la RN20 dépasse largement les normes environnementales légales, atteignant pour certain polluants liés aux gaz d’échappement plus de 2 fois les normes autorisées sans qu’aucune mesure ne soit prise par les responsables politiques. La RN20 est un bel exemple de ce scandale sanitaire dont nous l’espérons, les élus auront un jour a%CC%80 répondre

Source

Evaluation of interventions to reduce air pollution from biomass smoke on mortality in Launceston, Australia: retrospective analysis of daily mortality, 1994-2007
Fay H Johnston, Ivan C Haniga, Sarah B Henderson, Geoffrey G Morgan
BMJ 2013;345:e8446 doi

CRédit Photo Creative Commons by  dcmaster

La pollution au diesel, un « scandale sanitaire » enfin dénoncé par la Presse Française

Nous dénonçons depuis longtemps les dangers du diesel sur notre santé, un danger permanent pour tous ceux qui vivent dans les villes traversées par la nationale 20 dont les taux de pollution, en particulier des microparticules produites par les moteurs diesels, dépassent largement les normes autorisées. Pourtant cela n’a jamais ému les autorités nationales ni nos élus malgré les décès prématuré, les maladies cardiaques ou autres cancers du poumons que cause cette pollution chez les adultes ou encore des asthmes graves qu’elle provoque et entretient chez les enfants.

La presse nationale publie conjointement plusieurs articles dénonçant les méfaits du diesel, une énergie subventionnée par l’état et poussée par les lobbys automobiles français :

« Le Parisien » : Pollution des véhicules diesel : « Un problème comparable a%CC%80 celui de l’amiante » :

Europe Qualité Expertise est l’un des grands réseaux d’experts automobiles français. C’est un des principaux interlocuteurs des pouvoirs publics sur les grands dossiers du transport ces dernières années, et notamment du diesel.

Les particules fines émises par les moteurs Diesel sont responsables de 42000 morts par an en France. Depuis quand connaît-on le danger des particules fines ?
BRUNO GUIBEAUD. Depuis toujours! Les constructeurs et les pouvoirs publics connaissaient dès le début du diesel, dans les années 1960, le danger des particules fines.Un simple torchon sur le pot d%E2%80%99e%CC%81chappement et l’on récolte des suies que l’on n’a pas avec un moteur essence. Mais a%CC%80 l%E2%80%99e%CC%81poque, les intérêts de l’Etat étaient plus importants que la santé publique et l%E2%80%99e%CC%81cologie n’existait pas… Le lobby du diesel a toujours été très puissant car il s’agit d’une technologie parfaitement maîtrisée par les Français. Quand on a une longueur d’avance, on n’a aucun intérêt a%CC%80 perdre son avantage compétitif…

Les constructeurs mettent en avant que le pot catalytique et le filtre a%CC%80 particules permettent de réduire les émissions de particules fines. Ces dispositifs sont-ils efficaces ?
Ce qui est vrai, c’est qu’en vingt ans, les moteurs Diesel sont passés de l’âge de pierre a%CC%80 la haute technologie et polluent un peu moins. Sauf qu’entre-temps, le parc automobile a été multiplié par cinq et que les deux parades aux particules fines, le pot catalytique et le filtre a%CC%80 particules, présentent chacune de grosses faiblesses.(lire la suite sur le site du Parisien.fr)

« Le Parisien » : Le diesel, un poison invisible
C%E2%80%99e%CC%81tait une quasi-omerta. Aujourd’hui, certains osent briser cette loi du silence : malgré les pots catalytiques et les filtres, le diesel risque de provoquer un scandale sanitaire comparable a%CC%80 celui de l’amiante. C%E2%80%99e%CC%81tait la réponse a%CC%80 tous les problèmes énergétiques de notre pays. Outre une réduction de laconsommation de carburants, le moteur Diesel devait permettre d’abaisser la pollution en gaz carbonique générée par l’essence. Une vertu renforcée par la mise en place ces dernières années du pot catalytique et du filtre a%CC%80 particules.

Risques de cancer du poumon

En trente ans, le nombre de véhicules diesel a bondi de 1,7 million a%CC%80 plus de 24 millions, soit près des deux tiers des véhicules en circulation. Mais, aujourd’hui, des voix autorisées expriment ouvertement leurs inquiétudes quant a%CC%80 l’impact du diesel sur la santé. Un spécialiste reconnu dans ce domaine tire la sonnette d’alarme. Pour Bruno Guibeaud, le diesel « représente une bombe a%CC%80 retardement comparable a%CC%80 l’amiante ». Explication : les moteurs Diesel produisent des particules fines très nocives ainsi que de l’oxyde d’azote, un gaz empoisonné. Quarante-deux mille morts sont dues chaque année en France aux particules fines dégagées par le diesel. Contrairement a%CC%80 ce que les firmes automobiles et les autorités publiques assurent au gré des Grenelles de l’environnement, les filtres et les pots catalytiques ne constituent pas une protection crédible contre les risques d’asthme, voire de cancer du poumon.

Certaines grandes villes ont décidé de lancer les Zapa, des zones d’actions prioritaires pour l’air, dont l’objectif est d’y interdire la circulation des véhicules les plus polluants. Mais le dispositif prend beaucoup de retard. Le temps presse, pourtant. L’Europe a engagé des poursuites devant la Cour de justice pour non-respect des normes de pollution. La France pourrait écoper d’une amende de 10 M€ a%CC%80 30 M€ si elle ne prend pas des mesures drastiques. Certaines victimes pourraient suivre l’exemple de 520 habitants de Tokyo. Ils ont réussi a%CC%80 faire plier la toute puissante industrie automobile nippone en obtenant 1,2 milliard de yens d’indemnisation (7,4 M€) en échange du retrait de leur plainte contre la pollution des véhicules diesel. (lire l’article sur le site du Parisien.fr)

« Le Nouvel Observateur » : Le diesel pollue notre santé

« Le diesel risque de provoquer un scandale sanitaire comparable a%CC%80 celui de l’amiante ». L’avertissement s%E2%80%99e%CC%81tale a%CC%80 la Une du Parisien qui consacre aujourd’hui une enquête a%CC%80 ce « poison invisible ». Les moteurs diesels, expliquent les journalistes, « produisent des particules fines très nocives ainsi que de l’oxyde d’azote, un gaz empoisonné ». Pour Bruno Guibeaud, responsable d’un grand réseau d’experts automobiles français (1), « ces particules seraient responsables de 42 000 morts par an ».
Les filtres et les pots catalytiques ne constitueraient pas une protection crédible contre les risques d’asthme, voire le cancer du poumon, affirme le quotidien. Les premiers, précise l’expert, « laisseraient passer des oxydes d’azote très dangereux pour le bronches » ; les seconds ne fonctionneraient « qu’a%CC%80 partir d’une certaine température que les véhicules n’atteignent presque jamais en ville ». (lire la suite sur le site du Nouvel Observateur).

« Challenge » : Le Diesel, ses particules, notre santé

D’un côté les autorités publiques et les constructeurs qui prétendent que le filtre a%CC%80 particules est la panacée ; de l’autre, des experts qui constatent les limites de ce système et anticipent un scandale sanitaire. Retour sur le devant de la scène du vieux débat sur le Diesel qui pollue.(lire la suite sur le site de Challenge).

Et il ne faut pas considéré que la pollution des automobiles. Celles des poids lourds est bien plus conséquente : un seul poids lourds émet la pollution de 10 voitures, et nous avons beaucoup de vieux poids lourds étrangers qui empreinte notre RN20…

Malgré son inaction pour la RN20, Madame Kosciusko-Morisset réclame de nouveau notre confiance

Madame Kosciusko-Morizet réclame de nouveau les votes des habitants de plusieurs communes traversées par la N20 et souffrant de tous ses maux, trafic excessif, accidents, pollution, poids lourds, etc…

Il est donc temps de se rappeler ce que madame Kosciusko-Morizet a réussit a%CC%80 faire ou même a voulu faire, pour aider les habitants de nos communes et tenter d’améliorer leur quotidien. Et ce n’est pas faute d’avoir eu des occasions.  Tout d’abord comme députée a%CC%80 partir de 2002, puis comme secrétaire d’État chargée de l’Écologie, puis comme ministre de l’Écologie, du Développement durable, et des Transports a%CC%80 partir de 2010. Voila%CC%80 donc plus de 10 ans que Madame Kosciusko-Morizet a le pouvoir d’agir avec ces deux dernières années, un pouvoir important en terme d%E2%80%99e%CC%81cologie, et  de contrôle du trafic routier.  Les habitants des communes traversées par la RN20 ont-il vu le moindre changement depuis 10 ans ? depuis 2 ans? La pollution persiste a%CC%80 des taux illégaux doubles de la normale autorisée, le trafic s’est intensifié avec toujours autant de poids-lourds sur cette route, les accidents sont de plus en plus dangereux : pour n’en citer que deux récents, un camion de produits chimiques a brulé ayant nécessité d%E2%80%99e%CC%81vacuer les habitants de Linas en pleine nuit et un poids lourd s’est écrasé au cœur de Montlhéry. Trois associations locales ont écrit a%CC%80 Madame Kosciusko-Morizet pour lui réclamer un peu d’attention (voir article comité Nationale 20), elle n’a même pas daigné leur répondre.

Aussi ses arguments de campagne tentant d’utiliser la RN20, alignés dans une brochurette, pourront laisser désabusé ou faire sourire. En particulier l’accroche : « Toujours a%CC%80 vos côtés, toujours a%CC%80 votre écoute », trois associations sont la%CC%80 pour témoigner du contraire.

Dans cette brochurette éditée et distribuée dans nos villes pour réclamer a%CC%80 nouveau notre confiance malgré ces 10 années de totale inaction, Madame Kosciusko-Morizet écrit : « A la région et au département qu’elle dirige depuis 14 ans, la gauche a augmenté les impôts sans améliorer notre quotidien. Ils ont la responsabilité de sujets comme les transports. Pour quels résultats ? Le RER C et la RN20, qui sont au cœur de notre quotidien, ne sont pas leur priorités», une phrase étonnante de la part de l’ex-ministre chargé des transports et pour qui la RN20 ne semble n’avoir jamais été une priorité. Reconnaissons qu’elle ne promet pas de faire mieux, elle dit juste que la gauche ne fait rien non plus, ce qui est vrai. Au moins, les habitants de Longjumeau ont un grand mur anti-bruit ; tous les autres ont eux, toujours le bruit, et le reste.

Madame Kosciusko-Morizet nous propose cependant un grand projet « que les bouchons sur la RN20 ne soient plus une fatalité »,voila%CC%80 certainement l’argument de campagne que nous voulions entendre ! Pour un peu plus de crédibilité, il lui faudrait certainement passer un peu plus de temps sur le terrain, une petite défaite aux législative l’éloignerait un temps des inutiles salons parisiens et ouvrirait peut-être ses yeux a%CC%80 la réalité de la vie locale. Aller, faites un geste pour les habitants de Longjumeau, avec seulement un mandat de Maire, elle pourra se consacrer entièrement a%CC%80 eux.

Montlhéry : Un nouvel accident de poids-lourd qui aurait pu être dramatique

Le Camion Espagnol a fini sa course dans le passage souterrain habituellement emprunté part les piétons.
Le pylône au premier plan a été couché par le choc

Hier au soir, en pleine nuit, alors que des milliers de camions déferlent sur Montlhéry, défilant en un alignement bruyant et ininterrompu, le chauffeur d’un camion espagnol perd le contrôle de son véhicule et va s’encastrer a%CC%80 l’intérieur du passage souterrain a%CC%80 la hauteur du garage Alfa-Roméo. Prémonition?

Nous mettions en garde le Préfet Michel Fuzeau dans notre dernier article, sur l’engagement de sa responsabilité vis-a%CC%80-vis de son incapacité a%CC%80 protéger les populations sur la Route Nationale 20, en particulier dans l’application de l’interdiction des plus de 3,5 t sur cette voie. Absence des forces de l’ordre, incapacité du préfet (qui changera surement après les élections) a%CC%80 faire appliquer la loi, excès de vitesse permanents, tous les ingrédients sont  réunis pour une catastrophe annoncée : une nouvelle fois, nous venons de frôler le drame.

Il semble que le maire de Montlhéry, lassé de l’incapacité du Préfet ait décidé de promulgué un arrêté municipal limitant la vitesse a%CC%80 50 km/h sur la nationale 20, une nécessité que le Comité Nationale 20 réclame depuis plusieurs années. Nous soutenons évidemment une telle initiative. A quand le respect de l’interdiction des plus de 3,5 tonnes?

Image classique de la RN20 la nuit, envahie par les files de poids-lourds,
une voie interdite aux plus de 3,5 tonnes.

Heureusement, il n’y avait pas de piétons empruntant le passage a%CC%80 cette heure tardive…

les pompiers arrivent sur place pour dégager le poids-lourd

Et alors que le poids lourds espagnol est désengagé, une file ininterrompue de poids lourds continue a%CC%80 assaillir la RN20 et les villes qu’elle traverse…Mr le Préfet Fuzeau, il est temps de passer la main a%CC%80 un serviteur plus compétent de l’état.

Le préfet de l’Essonne, Michel Fuzeau, attend-il un drame comme à Chambéry pour agir contre les Poids-Lourds de la RN20?

Les poids lourds continuent de déferler sur la RN20, toujours interdite aux plus de 3,5 t, mais cela n’empêche pas le préfet ni les forces de l’ordre de dormir. La nuit, la route se transforme en autoroute pour poids-lourds, où violations de la loi et de la vitesse n’ont jusqu’a%CC%80 maintenant jamais fait réagir le préfet Michel Fuzeau.

Faudra t-il un drame comme a%CC%80 Chambéry où un poids lourds Italien, a traversé le terre-plein central de la voie rapide de Chambéry au petit matin, a%CC%80 8h30, percutant alors violemment les véhicules circulant en sens inverse avant de  se renverser sur deux autres véhicules. Aux total 4 mort, le chauffeur du poids lourd lui va bien, merci.

Nous subissons des milliers de camions toutes la journée. Le préfet attend t-il d’être appellé en pleine nuit pour un dramatique accident pour enfin prendre les mesures efficaces qui s’imposent, ce qui revient finalement a%CC%80 ne faire qu’une chose, faire respecter la loi sur la RN20. Combien de temps encore le préfet de l’Essonne, refusera volontairement de faire respecter la loi sur un axe routier comme la RN20? Pourquoi?

La pollution au diesel multiplie par trois les cancers des poumons

Après 20 années de recherches et autant d’années a%CC%80 combattre le groupe du lobbyistes des mines en justices afin de garder la contrôle sur leurs données, les scientifiques du gouvernement américain ont finalement réussi a%CC%80 publier les résultats de l’étude DEMS montrant que l’exposition aux gaz d’échappement des moteurs diesels rejetés dans l’air, multiplie par 3 le risque de mourir d’un cancer des poumons. Les résultats de cette étude vont avoir des effets légaux immédiats sur les régulations nationales américaines mais aussi internationales en termes de normes de pollution, afin d’améliorer la protection des populations exposées aux gaz d%E2%80%99e%CC%81chappement des diesels.

L%E2%80%99e%CC%81tude dénommée “Diesel Exhaust in Miners Study” (DEMS), financée a%CC%80 hauteur de 11.5 millions de dollars par le contribuable américain a%CC%80 travers des fonds du National Cancer Institute (NCI) et du  National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) a permis de suivre 12 315 mineurs travaillant dans  des mines du Missouri, Wyoming et du Nouveau Mexique.

Le groupe de lobby agissant pour un consortium de l’industrie minière, le Mining Awareness Resource Group (MARG) avait en 2001, obtenu en justice, que les scientifiques de l’étude DEMS leur soumettent les articles scientifiques au moins 90 jours avant toute publication. C’est récemment, suite a%CC%80 la réception de ces articles, que l’avocat et lobbyiste Henry Chajet, agissant pour le groupe MARG, a envoyé a%CC%80 plusieurs revues scientifiques, une lettre les menaçant de «conséquences » non précisées, si ces articles étaient publiés.

Les scientifiques de l%E2%80%99e%CC%81tude DEMS ont donc respecté les termes fixés par la justice en 2001 puisqu’aujourd’hui, exactement 91 jours après l’envoi des publications, celles-ci apparaissent enfin sur le site internet de la revue américaine (Voici les liens hypertextes pour les full text première publication, et deuxième publication; le National Cancer Institute and National Institute for Occupational Safety and Health ont également publié une synthèse de ces résultats : première synthèse et deuxième synthèse).

La première étude a évalué la mortalité des mineurs liée a%CC%80 survenue d’un cancer des poumons où a%CC%80 d’autres causes (étude de cohorte).

La deuxième étude (étude cas-contrôle) s’est concentrée sur tous les mineurs décédés d’un cancer des poumons dans le but d%E2%80%99e%CC%81liminer les facteurs confondants comme le tabagisme, et les pathologies pulmonaires, permettant ainsi d%E2%80%99e%CC%81valuer réellement l’impact des gaz d%E2%80%99e%CC%81chappement du diesel sur la survenue des tumeurs pulmonaires. Ces mineurs n%E2%80%99e%CC%81taient exposés a%CC%80 aucun autre carcinogène comme l’asbestose, la silice ou le radon.

Les deux études fournissent des résultats robustes : l’exposition aux gaz d%E2%80%99e%CC%81chappement émis par des moteurs diesels dans l’air respiré, multiplient par 3 le risque de mourir d’un cancer du poumon, un risque qui est multiplié jusqu’a%CC%80 5 fois chez les personnes les plus exposées a%CC%80 ces émanations polluantes. Ces résultats sont indépendants de toute autre exposition comme le tabac. Chez ceux n’ayant jamais fumé une seule cigarette de leur vie, le risque de cancer du poumon s’accroit avec l’accroissement de l’exposition aux gaz émis par les moteurs diesels : les non-fumeurs le plus exposés subissaient un risque de mortalité par cancer des poumons 7 fois plus important que les non-fumeurs les moins exposés au cours de l%E2%80%99e%CC%81tude.

Pour évaluer l’exposition de chacun des mineurs inclus dans l%E2%80%99e%CC%81tude, les scientifiques gouvernementaux ont collecté des milliers de données sur les différents constituants des gaz d%E2%80%99e%CC%81chappement provenant des moteurs diesels que respiraient les participants a%CC%80 l%E2%80%99e%CC%81tude. La méthodologie exacte a été publiée dans 4 articles au sein de la revue américaine Annals of Occupational Hygiene en 2010 et un 5ème en 2012.

Pour le Dr  Joseph F. Fraumeni, “Cette étude fondamentale informe sur le risque de survenue d’un cancer du poumon chez les mineurs, mais ces résultats suggèrent que le risque de cancer du poumon touche tous les travailleurs exposés a%CC%80 des fumées de moteurs diesels comme toutes les populations vivant dans des villes où les niveaux d%E2%80%99e%CC%81mission de pollution par les moteurs diesels sont importants”.

C’est pourquoi les répercussions de cette étude sont dorénavant attendues avec intérêt. Dans quelques semaines, l’Agence International de Recherche sur le Cancer  (International Agency for Research on Cancer) se réunira pour juger de l’importance de modifier la classification internationale des émissions polluantes provenant des moteurs diesels : le diesel, considéré seulement comme carcinogène probable, deviendra, si les résultats de l%E2%80%99e%CC%81tude DEMS sont pris en considération,  un carcinogène reconnu.

La régulation de la qualité de la qualité de l’air devrait alors subir une modification majeure en terme de tolérance des niveaux de pollution. Par exemple, actuellement, la Californie travaille a%CC%80 réduire les pollutions émises par les moteurs diesels. Il y a peu, le bureau Californien de la qualité de l’air a présenté une nouvelle technologie capable de réduire de 90% les pollutions du  diesel, une sorte de diesel « propre », dont l’objectif final est de réduire de 85% les émissions toxiques des diesels d’ici 2020 dans l’état américain.

En France, qu’en est-il ?L’Europe a plusieurs fois repris la France sur son manque de gestion des polluants en particuliers automobiles et la fréquence des dépassements des normes légales. Le gouvernement finance et favorise toujours le diesel, une manière indirecte de financer la survenue de cancer des poumons parmi les français, un cancer toujours en augmentation. Le long de la RN20, la pollution dépasse de deux fois la limite autorisée en Europe sans qu’aucun élu ne bouge, pas même NKM.

Source

The diesel exhaust in miners study: a nested case-control study of lung cancer and diesel exhaust
Silverman DT, Samaniac CM, Lubin JH, et al
J Natl Cancer Inst. March 2, 2012. doi:10.1093/jnci/djs034.

The diesel exhaust in miners study: a cohort mortality study with emphasis on lung cancer
Attfield MD, Schlieff PL, Lubin JH, et al
J Natl Cancer Inst. March 2, 2012. doi:10.1093/jnci/djs035.

Heavy exposure to diesel exhaust linked to lung cancer death in miners
NCI Press Release

Daylight at Last for Study of Diesel Lung Cancer Risks
by Sam Kean on 2 March 2012

The Problem With Diesel
Lesley Rushton

For more information on the Diesel Exhaust in Miners Study, please see Questions & Answers http://www.cancer.gov/newscenter/pressreleases/2012/DieselMinersQandA.

Crédit Photo Creative Commons by KieranLane

Le Conseil Général toujours incapable de faire fonctionner le feu rouge de la Ville-du-Bois

Le feu de la Ville-du-Bois est toujours inopérant. Posé au cours des grandes vacances 2011, 6 mois plus tard, il n’est toujours pas en fonction, autre symptôme de l’incapacité des autorités publiques a%CC%80 prendre sérieusement en compte la sécurité sur la RN20, mais pas seulement.

D’ailleurs, si un feu provisoire a été installé, toujours sans fonctionner bien-sûr, sur l’axe Paris-Province, c’est parce que le feu a été pulvérisé par un véhicule qui ne devait pas rouler a%CC%80 50 km/h, autre preuve manifeste du non respect des vitesses de limitation sur la RN20 qui génère un danger constant, dont, encore une fois, ni le Conseil Général, ni le Préfet, ne tiennent compte.

Le manque de concertation et d’action est donc toujours prégnant sur la RN20; cette fois il s’agirait d’une convention non signée pour que le raccordement électrique des feux soit réalisé. Et ils n’auraient pas pu y penser avant?

Pollution chimique sur la RN20 : ultime soubresaut de l’incapacité des autorités à protéger la population?

Un camion transportant des milliers de litres de produits chimiques dangereux a pris feu sur la RN20, au coeur de Linas, mercredi soir. L’embrasement d’une voiture a%CC%80 proximité aurait déclenché l’incendie du poids lourd qui contenait 1200 litres d’ammoniaque, 4000 litres d’acide sulfurique. de l’isopropanol, des l’acides fluorhydriques, et de l’acide chlorhydrique.

Ces produits chimiques, dont certains étaient très inflammables, ont émis pendant des heures des vapeurs toxiques, des milliers de litres se sont également répandus dans les cours d’eau avoisinants (l’Orge) et a%CC%80 travers les bouches d’égouts qui avaient fondu sous la chaleur. On ne voit dorénavant plus du sinistre qu’une large bande de terre retournée a%CC%80 proximité du restaurant Courtepaille, les pompiers ayant été obligés de retirer des tonnes de terre contaminée et de remblayer ensuite le trou.

Ce nouvel accident met encore une fois en lumière les dangers courus par la population, en particuliers par les résidants les plus proches de la RN20.

Quels sont les dangers des produits chimiques ainsi répandus?

L’ammoniaque est  très volatil quand il est concentré, le gaz libéré (l’ammoniac) est extrêmement irritant et peut provoquer de vives douleurs. De plus, son mélange avec l’iode peut présenter des caractères explosifs. C’est un produit corrosif et qui porte atteinte a%CC%80 l’environnament.

– L‘acide sulfurique est plus connu sous le nom de vitriol. Pur, il se présente sous la forme d’un liquide visqueux, incolore et inodore. En brulant a%CC%80 337°C,  il libére du trioxyde de soufre et a%CC%80 température plus élevée qui était celle de l’incendie il se transforme en dioxyde de soufre (SO2), un gaz incolore, dense et toxique, dont l’inhalation est fortement irritante. Le dioxyde de soufre provoque un danger pour la santé dans lors de son inhalation, de son ingestion ou lors du contact avec la peau et les muqueuses. La pollution atmosphérique par le SO2 jouerait aussi un rôle dans l’apparition de ces réactions d’intolérance. De plus, les sujets asthmatiques sont beaucoup plus sensibles que la moyenne des gens. Il est mutagène. C’est le dioxyde de souffre qui, le mercredi 22 juin 2011, suite a%CC%80 un problème technique lors de la fermeture d’une vanne a%CC%80 la raffinerie de Feyzin, intoxiqua de nombreuses personnes dans la Banlieue Lyonnaise.

– L’isopropanol, ou alcool isopropylique est un composé chimique inflammable et irritant. Il doit être maintenu loin de la chaleur et de toute flamme. Les symptômes de l’empoisonnement a%CC%80 l’isopropanol se traduisent par des maux de tête, vertiges, dépression mentale ,nausées, vomissements, narcolepsie et coma.

-L’acide fluorhydrique est une solution aqueuse très corrosive et toxique de fluorure d’hydrogène. C’est un produit extrèmment toxique : inhalé, ses vapeurs peuvent être mortelles, en provoquant la corrosion des voies aériennes. En cas de contact, il peut provoquer de très graves brulures, passe la barrière cutanée pour atteindre les os, le sang et détruire le coeur. Il peut rendre aveugle en cas de contact avec les yeux.
– L’acide chlorydrique est très utilisé dans l’industrie chimique. Il eu des utilisation comme arme de destruction au cours de la première guerre mondiale, L’acide chlorhydrique est en partie responsable des effets du gaz moutarde. En présence d’eau, par exemple a%CC%80 la surface des yeux ou dans les poumons, le gaz moutarde réagit en formant de l’acide chlorhydrique.
Questions :
1) De nombreux camions stationnent sur les voies de sortie ou d’entrée de la RN20 ou tout au bord en toute illégalité. Mais comme personne n’intervient, cette situation s’aggrave. On en voit les conséquences dramatiques aujourd’hui. Ces conséquences auraient pu être prévenues si élus et responsables locaux chargés du maintien de l’ordre, dont le premier d’entre eux est le préfet, faisaient le travail pour lequel ils sont rémunérés par nos impôts. Quand l’incompétence se double d’incapacité, les habitants en payent les conséquences. Les nombreux décès et accidents sur la RN20 en témoignent. Cet incendie révèle a%CC%80 ceux qui l’ignoraient a%CC%80 quel point aucune loi n’est respecté sur cet axe : et pourtant, même le ministre des transport qui a depuis plusieurs mois les moyens de changer les choses, en toute connaissance de cause, n’agit absolument pas. A quand une révolte citoyenne?
2) Quel sera le suivi médical des habitants proches? Il ne faut pas croire que parce que l’incendie est terminé, il ne peut pas il y avoir de conséquences sur la santé humaine.
3) Quel seront les conséquences sur l’environnement?
4) Le préfet réagira t-il en interdisant le stationnement des poids lourds? Interdira t-il la traversée de nos ville par des bombes chimiques sur roues?
Ainsi, en plus de la pollution par le bruit, par les gaz d’échappement des poids lourds et automobiles en surnombres, en plus des accidents a%CC%80 répétitions, de l’absence de protections latérales pour les piétons, et de tant d’autres problèmes, il faut dorénavant compter également avec le risque de pollution chimique. Espérons que le steak que le chauffeur dégustait probablement au Courte paille fut bien cuit.

Source

Essonne : alerte chimique sur la N 20

Incendie d’un camion de produits chimiques sur la N 20 a%CC%80 Linas

Les riverains de la N 20 sont a%CC%80 bout

RN20 : la mort frappe encore au coeur de Montlhéry

Un de nos nouveaux inscrit vient de nous en avertir et d’autres nous ont fait parvenir films et photos : une nouvelle fois, la RN20 a durement frappé dimanche soir au plein centre de Montlhéry.

Il y a peu de temps, nos élus se congratulaient de la mise en place d’un feu rouge a%CC%80 la Ville-du-Bois (voyez le blog de Jérome Cauët, du groupe socialiste, évoquant ses « chantiers d’été »), un feu rouge en 40 ans. Ils ont posé devant, se sont offert un article dans le journal Le Parisien pour immortaliser « l’action » menée sur la RN20 au cours de leur mandat. Maintenant, lorsqu’ils seront interpellés par la population, ils pourrons dire, « Nous avons agit, nous avons offert un feu rouge aux Habitants ». Lisez les atermoiements de NKM, qui n’est que, rappelons le, Ministre des Transports…Un ministre des transports qui ne peut obtenir d’un préfet qu’il interdise l’accès aux Poids-lourds d’une route interdite aux plus de 3,5t,  ou que quelques kilomètres d’un voie dangereuse passe a%CC%80 50 km/h…

La sécurité de la RN20 au sein de nos communes se pose une nouvelle fois de manière brutale. Tout le monde le sait, les voies d’insertion situées a%CC%80 droite des deux sens de circulation sont utilisées par les chauffards pour gagner quelques secondes, mettant en péril, lorsqu’il se rabattent, eux-même, mais surtout les autres conducteurs et les piétons qui malencontreusement stationneraient sur les trottoirs en attente d’un bus, ou qui circuleraient le long de la voie. Nous dénonçons l’absence d’action des élus, seuls habilités a%CC%80 agir, depuis longtemps.  C’est sur cette troisième voie, dans le sens Province-Paris, que deux véhicules se sont violemment percutés dimanche en fin d’après midi a%CC%80 la hauteur du garage Alpha-Roméo. Le premier véhicule après être monté et avoir roulé sur le trottoir s’est écrasé dans un pylone, le second, une petite voiture grise s’est encastré dans le premier par l’arrière. L’avant de la voiture n’existait plus, laissant imaginé la violence du choc et la vitesse initiale du véhicule. Les pompiers ont longuement travaillé. La Police a mobilisé de nombreux véhicules et inspecteurs pendant de longues heures.

Les pompiers tendent un drap blanc a%CC%80 proximité du véhicule accidenté pour éviter que les conducteurs ne voient l’intolérable,
sous le regard incrédule d’une affiche qui appelle a%CC%80 « donnez a%CC%80 + de vie »….

Que dire de plus? Indignation, dégout, rancoeur et tristesse de voir se poursuivre cette absolue indifférence des élus devant la mort d’êtres humains. Encore une fois, la régulation de cette voie ne serait pas complexe. Quelle sera la réaction du Maire de Montlhéry, Claude Pons auprès des autorités régionales qui ont la gestion de la RN20? Nous le lui demanderons. Que fera t-il lui-même qui a entre ses mains la gestion de la sécurité de part et d’autre de la voie? Nous attendons toujours le début du commencement d’une action.

WordPress Themes